Relier

Journée internationale de la danse, le 29 avril 2021

Lancée en 1982 par le Comité international de la danse de l’Institut international de théâtre de l’UNESCO, la date de la Journée internationale de la danse est le 29 avril, soulignant ainsi l’anniversaire de naissance de Jean-Georges Noverre, un éminent chorégraphe à l’origine d’importantes réformes dans la production de ballets.

#PassTheDance

Cette année, l’ACD célèbre l’occasion avec des danseurs et des danseuses qui, de partout au pays, formeront une chaîne de danses #passthedance ! Nous avons choisi douze danseurs canadiens qui nous ont incité.e.s à continuer de danser. Surveillez nos comptes Instagram, Facebook ou Twitter pendant toute la journée du 29 avril pour admirer leurs chaînes #passthedance et participer à votre tour !

Versez une vidéo de vous en train de danser et taggez cinq ami.e.s avec qui vous souhaitez former une chaîne #passthedance. Incluez @cdaacd et nous reposterons vos pas de danse. En cette période où nous ne pouvons pas nous réunir, nous tenons tout de même à partager notre amour de la danse et le porter au-delà de nos frontières grâce à cette joyeuse célébration.

Nous invitons les danseurs et danseuses de toutes catégories à participer et à partager leur amour de la danse et de l’expression corporelle.

À VOUS de danser ! #PassThe Dance ICI

ITI message de l'UNESCO

« Tout commence par le mouvement – un instinct ancré en chacun de nous. La danse est un mouvement élaboré dans le but de communiquer. Bien qu’une technique sans faille soit fondamentale et impressionnante, c’est ultimement ce que le danseur exprime à l’intérieur du mouvement qui en constitue l’essence.

En tant que danseurs, nous sommes constamment en mouvement, cherchant à créer des moments inoubliables. Quel que soit le style de danse, c’est ce que chaque danseur s’efforce de réaliser. Alors, quand tout d’un coup nous ne sommes plus autorisés à danser, devant des théâtres fermés et des festivals annulés, nos mondes s’arrêtent. Aucun contact physique. Pas de spectacles. Pas de public. Jamais dans l’histoire récente, la communauté de la danse n’a été de la sorte mise au défi de rester motivée, de trouver notre raison d’être.

Pourtant, c’est précisément lorsque cette chose précieuse nous a été enlevée que nous apprécions pleinement à quel point ce que nous faisons est vital, et combien la danse signifie pour la société dans son ensemble. Les danseurs sont souvent célébrés pour leurs prouesses physiques, alors qu’en fait nous sommes plus encore soutenus par notre force mentale. Je crois que c’est justement cette combinaison unique d’agilité physique et psychologique qui nous aidera à surmonter, à nous réinventer pour continuer de danser et d’inspirer. »

Plus d’info sur Friedemann Vogel

Voir plus

Messages du Canada, d’est en ouest

En plus du message international, de nombreuses régions partagent des messages du Canada pour nous motiver et nous encourager à continuer de danser.

Nouvelle-écosse

Message de Liliona Quarmyne, de Nouvelle-Écosse, à l’occasion de la Journée internationale de la danse

« Danser c’est libérer, capturer, respirer, se réjouir et porter le deuil. La danse peut apporter l’eau ou le feu, elle peut brûler et guérir, elle peut dépouiller tout en édifiant. Danser peut être toute chose.

À l’heure actuelle où beaucoup d’entre nous voyagent entre espoir et désespoir, la danse ne nous laissera pas tomber. Elle restera là, entière et inchangée dans son habileté à saisir la complexité et la multitude de vérités propres à l’époque à laquelle nous vivons. Cela ne veut pas dire que ce sera toujours aisé, mais si nous lui permettons, la danse nous portera toujours vers qui nous sommes au plus profond de nous-même. Elle nous gardera dans le continuum reliant nos ancêtres aux générations futures. Elle nous guidera d’où nous sommes passés vers là où nous devrons aller. Elle nous rappellera aussi, encore et toujours, ce que signifie être présent dans notre corps et sur le territoire où nous sommes situés.

La danse peut être notre aînée. Mon souhait pour nous tous est que nous soyons assez courageux pour nous asseoir à ses pieds et écouter ce qu’elle a à nous raconter. »

Photographie de James Maclean

Joignez-vous aux célébrations de la semaine nationale de la danse en Nouvelle-Écosse.

Poursuivez la lecture du message de Dance Nova Scotia.

Québec

Message québécois de la Journée internationale de la danse par Aïcha Bastien-N’Diaye

« Danser

Parce que c’est essentiel. Ça l’a toujours été.

La danse, c’est bon pour nous. C’est ce remède impérissable contre les maux et les blessures. Cet art vivant qui attise la joie de vivre chez les petits comme les grands. Ce langage humain, authentique et puissant.

De quoi rassembler un village sur un même rythme, de quoi inspirer un monde à s’unir plutôt qu’à se diviser, de quoi motiver une communauté. De quoi en faire pour le plaisir, de quoi en faire carrière. De quoi s’assurer que le mouvement ne s’arrêtera jamais.»

Watch Aïcha’ video

Joignez-vous aux célébrations en Québec.

Poursuivez la lecture du message de Regroupement Québécois De La Danse.

Ontario

Message de Christine Friday, de Dance Umbrella of Ontario, à l’occasion de la Journée internationale de la danse

« Faire circuler notre énergie, comprendre les dons légués par nos ancêtres, des dons enracinés dans le territoire, l’eau, le ciel et par les animaux, voilà ce qu’il nous faut pour prendre conscience de notre lien direct avec l’esprit.

Ma pratique traditionnelle s’exprime dans le monde contemporain. La connaissance intégrée est l’occasion de continuer à définir notre propre vérité et nos propres expériences dans le rapport qu’elles ont avec notre collectivité, notre territoire et nos origines culturelles, et de raconter les récits qui relatent qui nous sommes et d’où nous venons. »

Connectez-vous à Christine Friday et à Friday Creeations sur Instagram ou Facebook.

Poursuivez la lecture du message de Dance Umbrella of Ontario.
Photographie de Gerry Gooderham

Lire la suite

Message de Natasha Powell, de Dance Ontario, à l’occasion de la Journée internationale de la danse

« En cette Journée internationale de la danse, je vous invite à vous rappeler POURQUOI vous dansez. De plus, je nous invite toutes et tous à prendre conscience du moment présent et, pour ce faire, à nous camper les deux pieds par terre pour écouter notre coeur battre. Rebranchons-nous sur le POURQUOI de la danse, et laissons la magie du mouvement faire son oeuvre dans notre corps. »

Photographie de Kendra Epik

Joignez-vous aux célébrations en Ontario.

Poursuivez la lecture du message de Dance Ontario.

Alberta

Message de Christine Ritche à l’occasion de la Journée internationale de la danse

« Bambins, nous savions déjà danser».

Avant les mots, l’école, l’histoire, le milieu.

Avant de filtrer, de juger ou de comparer nos pas et nos gestes.

Primaires, sans limites, libres et irréguliers, nous bougions parce que c’était bon de bouger. C’était vrai. C’était juste.

Notre envie de danser, c’était plus que l’envie de faire bouger notre corps. C’était l’incarnation de l’émotion, la manifestation physique de l’histoire, l’expression de la culture, la langue universelle de l’humanité.

J’ai touché à l’écriture, au yoga, au graphisme, à la photographie, sans mentionner un grand nombre de cours d’exercice et de disciplines. Rien ne peut remplacer l’expérience de la danse, convergence de l’art et de l’athlétisme et accès aux émotions, au sentiment de liberté, à une authenticité indéniable.

Mon âme revient toujours à la danse. Nos âmes veulent toujours danser.
Sans règles ni jugement.

Sans attentes ni conditions.

Avec cette véracité audacieuse et crue.

En cette Journée internationale de la danse, qu’il nous soit donné de nous rebrancher tous sur nos bops instinctifs, nos balancements intuitifs et, inévitablement, nos pas de bambins. »

Poursuivez la lecture du message de Alberta Dance Alliance.

Joignez-vous aux célébrations en Alberta.

Colombie-britannique

Message de Ziyian Kwan à l’occasion de la Journée internationale de la danse

« C’est un honneur d’avoir été invitée par The Dance Centre à rédiger un message à l’occasion de la Journée internationale de la danse. Mais par où commencer ? Voilà la question. Sans doute avec le corps et par ce mouvement révolutionnaire qu’est la danse. La danse nous appartient à tous et à toutes, que nous soyons artistes, spectateurs-témoins, citoyens du monde.

Si je me rapporte à l’année qui vient de s’écouler, je constate que la danse s’est manifestée dans toutes ses formes et en tous lieux.

Avec l’incertitude pour alliée, nous avons cultivé l’espoir – et je pense pouvoir qualifier de créative cette capacité de nourrir l’espoir. Chacun et chacune, à sa façon, danse. Et, par ce mouvement, nous appelons nos rêves les plus beaux à se réaliser.

Au cours de l’année dernière, nous avons souvent parlé d’isolement et dansé sur le thème de l’isolement. Mais nous avons aussi été prolifiques dans nos connexions les uns avec les autres. Nos rencontres, pour modulées qu’elles fussent, se sont amplifiées et notre appétit pour la camaraderie a ouvert de nouveaux espaces de partage. Encore et toujours, les artistes se sont levés pour s’entraider et nous, en retour, avons été soutenus par un secteur cher à notre cœur.

Où terminer ? La réponse est claire. Il n’y a pas de fin. Ce qui ressort de tout cela, c’est que l’art est plus nécessaire que jamais. Il existe, en cette formidable thérapie qu’est l’art, un mouvement révolutionnaire. Peu importe la façon dont nous choisissons d’en faire l’expérience, ce mouvement vit en nous.

La danse nous appartient. »

Poursuivez la lecture du message de The Dance Centre’s.

Photographie de David Cooper

Joignez-vous aux célébrations en Colombie-Britannique.
Autres célébrations

Nous signalons les activités remarquables organisées d’un bout à l’autre du pays. Vérifiez ce qu’il en est auprès de votre organisme local, et notamment :

Newfoundland and Labrador – DanceNL
Manitoba – Dance Manitoba
Saskatchewan – Dance Saskatchewan

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir des mises à jour régulières.