CDA | ACD

 Re-créer les organismes de service – décolonisation de la danse au Canada

voir le rapport de la première année ici

Mise à jour (juillet 2017): maintenant que nous sommes à mi-parcours dans notre recherche, prenez notre sondage !

Déclaration d'intention

L'Assemblée canadienne de la danse (ACD) a lancé une enquête pluriannuelle visant à re-créer les services destinés au secteur de la danse et à réaménager la structure organisationnelle nécessaire pour dispenser ces services.

L'exercice a pour objet de transformer les services destinés au secteur de la danse afin qu'ils soient radicalement ouverts et inclusifs, et qu'ils reflètent davantage l'identité canadienne.  L'initiative de l'ACD vise à recenser les dédoublements et les lacunes dans les services ; elle vise en même temps à créer de nouvelles possibilités pour les collectivités mal desservies et à faire évoluer ses interventions en fonction du contexte socio-politique actuel, et ce dans l'optique de véritablement desservir notre secteur national.

Valeurs:

- Nous respectons l'histoire du secteur tout en reconnaissant que cette histoire constitue seulement un contexte d'interprétation significatif pour les intervenants faisant déjà partie de la collectivité de la danse professionnelle.
- Nous organisons notre activité en fonction d'un schème de compréhension post-colonial de la culture et des services qui remet en question et re-crée la façon dont la danse est perçue et encadrée.
- Nous respectons les voix et les valeurs autochtones d'un bout à l'autre du processus, et le quart des participants invités sera autochtone.
- Nous remettons en question les paramètres et les catégories qui établissent qui doit intervenir et où.
- Nous nous attachons moins aux nouvelles efficiences et davantage aux nouvelles potentialités.

Processus:

L'initiative a pour fin de lancer  des processus d'apprentissage et de renouvellement qui soient durables à long terme et qui assurent à l'éco-système de la danse viabilité, représentativité et succès, et ce par la re-création et la ré-interprétation d'un service national de la danse.

Le processus de six mois débouchera sur une retraite de deux jours à Toronto (Ontario) ; cette retraite sera animée par Intervene. Les dédoublements et les lacunes constituent autant d'enjeux à régler.  Et le statu quo ne fonctionne pas.  Une restructuration fondamentale des services au secteur de la danse est nécessaire et une consolidation est probable.

Nous examinerons certaines questions pendant la retraite, et notamment les suivantes :

1. L'ACD devrait-elle être maintenue ou dissoute ? En quoi devrait consister un organisme national de service à la danse ?
2. Comment passer d'un état d'indigence à un état d'abondance ?
3. Quelles formes doivent prendre les partenariats ?
4. Comment mieux desservir les besoins des particuliers par rapport à ceux des organismes ?

Il nous faut un organisme national robuste de services à la danse, organisme qui consolide notre collectivité, qui suscite la collaboration, qui agisse comme truchement culturel et qui épouse les valeurs de tolérance, de différence et d'excellence. 



Les Données

L'an dernier, l'Assemblée canadienne de la danse (ACD) a tenu une conversation difficile avec les organismes de la danse au sujet des partenariats. L'ACD invitait ainsi Caroline Miller, anciennement de Dance UK, à s'adresser aux leaders du secteur et à leur parler de la fusion qui a donné lieu à la création de One Dance UK (voir le rapport complet de la première année ici). Cette conversation a été l'occasion de confirmer que les participants souhaitent poursuivre l'examen de cette possibilité et faire faire des travaux de recherche. L'ACD a donc le plaisir d'annoncer la mise sur pied de l'équipe de recherche, composée de James Doeser et de Melissa Wong, qui fournira aux conseils d'administration des organismes de services des données probantes qui les aideront à prendre des décisions éclairées. James et Melissa ont entrepris de rédiger un blogue au fil de leurs travaux de recherche dans l'optique d'informer le secteur canadien de la danse en continu. Ci-après le premier billet de leur blogue. ~ Kate Cornell

Blogue de Melissa et James


Nous avons le plaisir d'avoir été chargés des travaux de recherche en vue de soutenir l'Assemblée canadienne de la danse et ses organismes partenaires dans le cadre du projet de décolonisation de la danse au Canada.

Notre tâche est simple : alimenter la discussion et éclairer la prise de décisions, et ce au moyen d'éléments d'information utiles sur les possibilités de collaboration entre les organismes de services de la danse au Canada. Par notre travail, ces organismes seront en mesure de progresser et d'obtenir la configuration nouvelle qu'ils choisissent avec l'assurance que toutes les parties auront eu l'occasion d'étudier diligemment et soigneusement l'ensemble des données probantes accessibles.

En ce qui nous concerne, la première étape consiste à examiner les rapports et données qui existent déjà afin de comprendre le contexte du processus : comment les actuels organismes de la danse ont-ils vu le jour ? De quelle manière ont-ils soutenu le secteur au fil des ans ? Comment le secteur de la danse lui-même a-t-il évolué au fil des ans, et quel pourrait être l'impact de cette évolution sur l'avenir des organismes de services de la danse ?

Beaucoup de travail a été effectué dans le cadre de l'Étude cartographique de la danse au Canada [link: http://conseildesarts.ca/recherche/repertoire-des-recherches/2016/12/l-etude-cartographique-de-la-danse], et nous tâcherons de trouver des moyens de la mettre à jour et de voir ce qu'elle signifie concrètement pour les organismes de la danse.  Nous allons aussi compulser les statistiques sur le profil et l'activité des actuels organismes de service de la danse.

Forts de ces connaissances, nous apporterons donc sur ce processus un point de vue extérieur objectif. L'une de nos responsabilités parmi les plus importantes consiste à prendre le pouls du secteur de la danse.  Autrement dit, nous croyons que le meilleur moyen de progresser est de comprendre ce que vous – artistes, professionnels et représentants d'organismes – voulez et attendez des organismes de services de la danse.

Plus tard cette année, nous ferons circuler un court sondage et aurons des conversations avec des acteurs clés du secteur de la danse au Canada.  Nous voulons connaître votre expérience de l'écosystème actuel des services dispensés au secteur de la danse et voir comment ces organismes peuvent mieux répondre à vos besoins.  C'est donc l'occasion pour vous de donner forme aux organismes de l'avenir ; le sondage est le moyen d'avoir voix au chapitre. (Mise à jour : prenez le sondage ici !)

Comme tout autre organisme, quel qu'il soit, les organismes de la danse doivent réagir aux changements dans leur secteur et répondre aux besoins des intervenants. À l'invitation de l'ACD, nous restons à votre disposition pour appuyer ce processus au moyen de données et d'analyses.  Nous sommes ravis de nous lancer dans ce projet et espérons que vous vous joindrez à nous.

 James Doeser et Melissa Wong

   

La deuxième blogue de James et Melissa, écrite en juillet 2017

Canadian Dance Assembly
55 Mill Street, Suite 312
Case Goods Building #74
Toronto, ON M5A 3C4
Canada
Tel: 1.416.515.8444
Fax: 1.416.515.9444